language: Deutsch   Français   italiano   Español   Português   日本語   russian   arabic   norwegian   swedish   danish   Nederlands   finland   ireland   English  

Wholesale Shipping Info Payment Methods Contact Us

Welcome GUEST, PLEASE signe ou registre
Shopping Bag:  (ton chariot est vide)

Soci Réduction Patek Philippe

PATEK PHILIPPE FRANCE Fiche entr bbbpwrzz. Réplique de montres Patekeprise : chiffres d'affaires, bilan et r
Réduction Patek Philippe

Montres Patek Philippe
Copier Patek Philippe
Copier Patek Philippe PATEK PHILIPPE FRANCE Fiche entreprise : chiffres d'affaires, bilan et r

Donald Trump, commandant en chef sur un porte-avions Paris Match | Publié le 03/03/2017 à 16h26 La Rédaction , par AFP  

Le président américain Donald Trump à bord du porte-avions Gerald Ford, le 2 mars 2017.

Jonathan Ernst / Reuters 4 Plein Ecran

Le président américain Donald Trump à bord du porte-avions Gerald Ford, le 2 mars 2017.

Jonathan Ernst / Reuters 4 Plein Ecran

Le président américain Donald Trump à bord du porte-avions Gerald Ford, le 2 mars 2017.

Jonathan Ernst / Reuters 4 Plein Ecran

Le président américain Donald Trump à bord du porte-avions Gerald Ford, le 2 mars 2017.

Jonathan Ernst / Reuters 4 Plein Ecran Plus de diaporamas Revoir le diaporama Diapo Suivant

A bord du porte-avions Gerald Ford, Donald Trump a pris son poste de commandant en chef très au sérieux, livrant ses plans pour la marine.

Donald Trump  souhaite que la flotte militaire américaine dispose de 12 porte-avions à l'avenir, conformément au voeu exprimé par la marine, a-t-il dit jeudi lors d'une visite sur le porte-avions Gerald Ford.

Le président américain veut "reconstruire l'armée américaine" en augmentant substantiellement les dépenses militaires.

Il a déjà déclaré qu'il souhaitait une marine américaine à 350 navires et sous-marins dans les prochaines années, contre un objectif fixé à 310 navires par l'administration Obama, et un niveau actuel de 274 bateaux.

A lire : Donald Trump propose une hausse historique des dépenses militaires

Mais il n'a pas encore détaillé sur quels genre de bateaux l'effort se porterait.

"Je viens de parler avec des responsables de la marine et de l'industrie, pour discuter de mes plans d'entreprendre une expansion majeure de notre flotte militaire, comprenant le 12e porte-avions dont nous avons besoin", a déclaré le président américain sur le Gerald Ford.

"Après des années de réduction des dépenses militaires qui ont affaibli nos défense, je souhaite mener l'une des plus grandes augmentations des dépenses militaires de l'histoire", a souligné M. Trump.

A lire :  Donald Trump et la politique extérieure: "America First"!

Bientôt un onzième porte-avion

La marine américaine compte actuellement 10 porte-avions, et en aura 11 lorsque le Gerald Ford, le dernier-né de ces navires géants, entrera en service dans les prochaines mois. 

Le prix du Gerald Ford est estimé à 12,9 milliards de dollars.

La marine américaine a demandé en décembre dernier une forte augmentation de sa flotte, du fait de la sophistication croissante des armements de ses adversaires potentiels.

Elle demande désormais 355 navires, dont 12 porte-avions, contre 308 navires et 11 porte-avions dans ses prévisions précédentes.

Le porte-avions, capable de porter le feu américain un peu partout dans le monde, est l'un des principaux attributs de la puissance militaire américaine.

Mais certains experts considèrent qu'il est désormais une arme dépassée, du fait de la sophistication croissante des défenses anti-navires de pays comme la Russie ou la Chine.

Les porte-avions sont devenus vulnérables et ne peuvent plus s'approcher suffisamment des côtes pour que leurs avions puissent frapper à l'intérieur des terres, expliquent-ils.

Ils estiment que le sous-marin est beaucoup plus un choix d'avenir, par sa capacité à s'approcher des côtes ennemies et à tirer des missiles, ou à terme des drones, sans être détectés.

En vidéo : Le triomphe de Donald Trump

Toute reproduction interdite A propos de Donald Trump Melania Trump, la First Lady au pique-nique de la Maison Blanche Obamacare : la réforme des républicains arrive au Sénat Donald Trump ne veut "pas de pauvre" pour gérer l'économie Coupes des aides au logement : celle dont profite Donald Trump peu touchée Premier discours pour Jared Kushner, sous le regard d'Ivanka Trump Voir la bio de Donald Trump Toute l'actu de "Donald Trump" Donald Trump USA Etats-Unis Article précédent Le nouveau cadeau de Tom Hanks aux journalistes de la Maison Blanche Paris Match
vous recommande International Espagne : un parc naturel en proie aux flammes Plus de 1 800 personnes ont été évacuées dans le sud de l'Espagne après un incendie qui a atteint dimanche le parc naturel de Doñana.  Société Euro 2016 de foot : Daech avait prévu une attaque au véhicule piégé en France Politique Xavier Bertrand dégomme Les Républicains International La fin du Ramadan célébrée dimanche International Un camion de carburant s'enflamme au Pakistan, au moins 123 morts International Newcastle : une voiture fonce dans la foule qui célébrait la fin du ramadan International Grosse frayeur à bord d'un avion AirAsia Les + populaires Actu 1 Harcelée à l’école, Sadie s’est suicidée à 15 ans : les mots déchirants de ses proches 2 Véronique, une journaliste hors pair jusqu'au bout de son aventure 3 Paris 2024, Emmanuel Macron dans une forme olympique 4 L’hommage de notre reporter Flore Olive à Véronique Robert 5 "Avec Macron, les Français ont le sentiment d'avoir traversé le miroir." 6 Affaire Grégory : une famille rongée par la haine 7 Arnold Schwarzenegger, sa rencontre à l'Elysée avec Emmanuel et Brigitte Macron 8 Melania Trump, la First Lady au pique-nique de la Maison Blanche Fil info Actu 21h59 Ces enfants mariés de force 17h29 Pakistan : six enfants tués par une "bombe-jouet" 16h54 Martha, le chien le plus laid du monde 16h40 Espagne : un parc naturel en proie aux flammes 15h41 A Glastonbury, Jeremy Corbyn défie Theresa May Toute l'actualité Paris Match
vous raconte DataMatch Les géants du web contribuent-ils à l'économie française? Politique Les retraités de l'Elysée sont-ils bien traités? Le Poids des mots Emmanuel Macron : ce que ses mots disent de lui